TENFOR

La Compagnie TENFOR THEATRE.

Jouer pour avoir le droit de ne pas se taire.

THEATRE ET MEDIATION

Pour sensibiliser des personnes à la démarche de Médiation, nous avons travaillé, depuis 3 ans, dans nos manifestations avec la Cie THEATRE ENTREPRISE FORUM - TENFOR.

Pourquoi ce choix? Quel enseignement peut-on en tirer ?

La sensibilisation à la démarche de médiation et son apprentissage passent essentiellement par l'analyse et le débat d'expérimentations.

Pour ce faire la technique du Théâtre Forum offre un cadre pédagogique particulièrement adapté.

A partir d'un scénario écrit présentant une situation propice à une médiation les comédiens" jouent la scène ".

Un débat s'engage avec le public sur la perception de la situation et certains proposent des manières de s'y prendre pour conduire la suite de la scène.

Le meneur de jeu les invitent à venir " faire ce qu'ils proposent" en jouant avec les comédiens. Chaque "expérimentation" sera analysée avec le public.

QUEL ENSEIGNEMENT EN TIRER ?

Cela permet de clarifier en temps réel :

Le théâtre forum oblige ceux qui jouent avec les acteurs à une spontanéité de réaction qui doit être l'une des qualités d'un médiateur. La présence d'acteurs professionnels, experts en cette matière produit un effet d'entraînement positif.

Enfin, nous voyons en direct les effets des comportements sur les autres soit pour faciliter les accords possibles soit pour les éloigner.

Le théâtre forum-interactif apparaît à nos yeux comme un instrument privilégié d'initiation à la médiation.

Sur des thèmes tel que le management, la communication ... tout thème centré sur les relations de personnes, il a sa place d'instrument de sensibilisation.

Yves Chamussy. Réseau des Médiateurs en Entreprise.

Retour en haut de page

Douleurs sans Frontières - DSF, créée en 1996, est une ONG française de Solidarité Internationale, soutenue par l'Organisation Mondiale de la Santé et reconnue d'utilité publique depuis 2003. L’association agit dans 10 pays et initie, depuis fin 2010, un projet en France de sensibilisation à la douleur auprès des citoyens. Lyon a été choisi comme ville pilote de ce projet innovant. Puis le projet est promû dans plusieurs villes pour se clôturer à Paris, avec la perspective des assises nationales de la société civile sur la douleur.

Ce projet innovant de sensibilisation vise à toucher de nombreux citoyens, aujourd’hui directement concernés ou non par la douleur. Le choix s’est porté sur le théâtre forum, un vecteur culturel idéal, pour surprendre, sans susciter d’inquiétude mais du questionnement1 sur les croyances et les habitudes, en vue d’inciter à une plus grande écoute des personnes douloureuses, à un meilleur accès à une prise en charge diversifiée de la douleur pour tous et à une prévention des douleurs chroniques.

La compagnie théâtrale TENFOR, choisie par Douleurs Sans Frontières, pour son expérience dans le domaine de la santé, a créé la pièce à partir d’interviews de citoyens et de professionnels de la santé et du bien être, tous très impliqués dans la thématique (des Associations de Patients Douloureux, un Collectif Inter Associatif Sur la Santé - CISS, l’équipe du Centre anti-douleur du CHU de Saint-Etienne, le Centre de la douleur des Basses Barolles et de l’Hôpital St Luc (Lyon), l’équipe mobile de Soins Palliatifs, HCL Groupement Hospitalier Nord - Hôpital de la Croix-Rousse (Lyon), des adhérents d’un Centre Social, une association de Personnes en situation de handicap, etc.).

Le public de la société civile est large allant des jeunes aux personnes âgées, des personnes en situation douloureuse ou non, de toutes cultures. L’accès possible pour tous au théâtre forum étant une priorité, la gratuité du spectacle sera un facilitateur. Le nombre de personnes, par représentation, ne dépasse pas 300 pour favoriser les échanges. La durée totale est en moyenne de 2h.

De plus, ce type de théâtre vise tout public même les personnes peu ou pas habituées à ce type de culture car une des forces et qualités du théâtre forum est son adaptabilité à tout lieu. La pièce peut être jouée dans des entreprises, des centres sociaux, des MJC, des amphithéâtres universitaires, des salles municipales et bien sûr des théâtres.

Déroulement de l’évènement théâtral
DSF et la Cie théâtrale présentent le projet, la pièce et le déroulé du spectacle.
Une première partie est jouée et donne lieu à un débat avec le public piloté par le metteur en scène de la Cie Théâtrale.
Une deuxième partie est jouée et donne lieu à un second débat avec le public puis une synthèse est recueillie pour un livre blanc. Il sera remis au Ministère de la Santé pour demander des assises nationales de la société civile sur la douleur. Enfin la représentation se termine par un temps convivial entre citoyens et professionnels de la santé et du bien être.

Retour en haut de page

REUNION BILAN

DE LA SOIREE-DEBAT

DU JEUDI 29 NOVEMBRE 2012

Bourg en Bresse.
BLOG D’@MOUR

L’objectif principal de notre groupe de travail est d’amener des parents à se mobiliser autour d’une réflexion sur leur place dans la vie relationnelle, affective et sexuelle de leurs adolescents et de s’interroger sur leur rôle éducatif durant ce temps particulier de l’adolescence. Considérant qu’ils sont les « premiers acteurs de prévention » de leurs enfants, il nous semble qu’une réflexion de groupe pourrait les soutenir en valorisant leurs ressources individuelles.

Objectifs du théâtre forum : « que les spectateurs prennent la parole, c'est-à-dire que le message sorte de la salle et non de la scène. »

Retour en haut de page

AÏE ! Plus jamais ça !

Spectacle forum produit par l’Association Douleur Sans Frontière, une ONG qui travaille sur la thématique de la prise en charge de la douleur aujourd’hui.
Comment les citoyens peuvent-ils être acteurs dans cette prise en charge ?

La première a eu lieu le 27 mars 2011 à Lyon à la salle Garcin.
Voici des premiers écrits spontanés de la part des spectateurs envoyés à Maryvonne Debaker de l’Association Douleur Sans Frontière.

Tout d’abord je voulais dire Bravo … un réel bravo pour cette pièce et le moment de partage qu’elle a suscité. Mon amie a vraiment énormément apprécié, elle connaît la douleur dans un are domaine que moi et s’est sentie également impliquée.
Claire Planche, Présidente de l’Association FrancoPhone des Malades atteints du Syndrome d’Algodystrophie ? siège à Villeurbanne (Rhône)

J’ai eu du mal à « digérer » notre après midi théâtral .. je n’ai pas fermé l’œil de la nuit !! Revoir défiler en deux heures des situations qui nous sont familières m’a laissé abasourdie. Mais c’est bien de se remettre en question. Cette pièce est aussi efficace que 4 séances chez un psychologue.
Une spectatrice.

Mon avis !
Pour moi ce spectacle avait lieu d’être, car il est important pour moi qui suis une adolescente de 1 ans. Je pense qu’il est important de parler de ses douleurs, physiques, comme psychologiques. Ses douleurs ont toutes besoin d’être entendues du moment qu’elles font souffrir un homme, comme l’a démontré Ariane.
Peut être qu’étant passé à la télé ça fera réfléchir certains jeunes. Bravo à votre spectacle.
Une spectatrice de 13 ans.

J’espère que vous avez été heureux du résultat ! C’était vraiment très bien la représentation.
Catherine Dixon. Handicap-Inpernational.

Bonjour,
On a passé un très bon moment. J’ai été surprise de l’ouverture que le débat a amené et de me sentir si impliquée. Ca amène à beaucoup d’interrogations personnelles.
Je pense que le processus y est pour quelque chose. Chaque personne intervenant sur scène avait la possibilité d’être véritablement acteur dans la situation et nous à travers lui. Et du coup, on sent le problème sous différents aspects, dans toute sa complexité. On est vraiment dans une démarche de partage des savoirs tirés du vécu des participants.
Une spectatrice. Sanofi-Aventis

Bonjour,
Je tiens à vous remercier et vous faire part de ma gratitude pour la grande qualité de cette événement théâtre forum, tant par la qualité professionnelle que par la qualité humaine des participants (troupe de théâtre, association de malades, médecins, chercheurs, chaîne de télévision, association de femme pour le buffet et le public)
Je suis intéressée pour avoir la suite des analyses, recherche de comptes rendus qui pourront être réalisés à l’issue de cette expérience.
Je vous remercie de me mettre en relation avec les organismes responsables de ces études pour pouvoir le moment venu disposer de ces informations.
Cordialement.
Edith Furbault.

Je prends quelques minutes pour te remercier pour ce chouette spectacle interactif ! Franchement, et avec du recul, je confirme que c’était vraiment très intéressant, le concept, le sujet, tout.
Bref, sans m’étendre je voulais donc te dire un grand merci !
PS : crois-tu qu’à la fin de la tournée une représentation lyonnaise finale serait envisageable ? Histoire de voir vers quoi la pièce aurait évolué ???
En tout cas bonne continuation avec ce super projet ! et merci.
Une spectatrice.

Retour en haut de page

Le 2 décembre 2011, la compagnie de théâtre Tenfor de Saint-Priest, dirigée par Gilles Fichez, a passé la journée au lycée pour sensibiliser les jeunes aux dangers d’Internet. Deux séances ont permis à tous les élèves de seconde bac et à certaines classes de CAP d’assister à un spectacle interactif : sur une trame souple, le meneur de jeu (Gilles Fichez) intègre des spectateurs sur scène, pose les questions, fait réagir. Filmer une altercation entre élèves avec un portable, et diffuser le film sur Internet, est-ce légal ? Est-ce mal ? Comment réagit quelqu’un qui est addict aux jeux vidéo ? Comment l’aider ?

Autant de sujets mis en situation pour faire réfléchir les jeunes sur cet outil virtuel qui a pris tant de place dans le quotidien. Les deux acteurs, improvisateurs de talent, ont su s’adapter au public des lycéens. Très captivés, les élèves se sont pris au jeu : plusieurs se sont retrouvés sur scène, jouant leur propre personnage ou un autre. Beaucoup de rires, de la spontanéité, et de la réflexion, dans un but de prévention. »

Lycée Professionnel J. et E. de Mongolfier

Retour en haut de page

Retour en haut de page

Témoignages des dernières représentations de la Cie TENFOR THEATRE

AÏE ! Plus jamais ça ! Le 4 octobre 2014.

A Amnéville en Moselle.

Un énorme merci aux acteurs de « AÏE ! Plus jamais ça ! AFP Ric Moselle Christiane Port-Wiermert.

Votre participation au salon d’Amnéville a été bien appréciée, bravo à votre troupe. Nous allons en parler lors d’un prochain congrès avec d’autres rhumatologues. Dc Didier Poivret Rhumatologue.

Alix au pays d’internet. Le 27 novembre 2014.

Je vous remercie pour la prestation de qualité assurée par votre Cie lors de la soirée 28 novembre dernier.

Christine Chanavat, Directrice de la MJC de Chazelles sur Lyon.

Retour en haut de page