TENFOR

La Compagnie TENFOR THEATRE.

Jouer pour avoir le droit de ne pas se taire.

Remettre du sens à une séance de la Cie TENFOR THEATRE

La présence d'une intervenante extérieure pour donner une richesse supplémentaire aux paroles des spectateurs.

Une question récurrente se pose à la fin d'une intervention de théâtre forum : Que reste-t-il après ? Qu'adviendra-t-il des paroles des spectateurs après la séance ? Les spectateurs ne vont-ils pas oublier tout !?

La Cie TENFOR THEATRE a pendant plus de 20 ans tenter de répondre à cette question : une séance de théâtre forum permet aux spectateurs de faire émerger des expressions sur une thématique, de proposer des alternatives aux problématiques exposées sur scène, de partager, d'échanger, de croiser des regards, de créer une pensée particulière et commune aux spectateurs d'un moment.

Nous avons pu expérimenter des réponses : Le meneur de jeu après la séance, en guise de conclusion revenait sur les principales paroles énoncées, des mots clefs étaient mis en exergue, des alternatives originales étaient redites.

Mais comment garder un rôle de démiurge ou de maïeuticien des problématiques théâtralisées, un rôle de clown naïf et questionneur pour permettre une expression la plus large possible des spectateurs et apporter en fin de séance une parole pédagogique et de synthèse.

Il nous fallait une personne extérieure au débat et au jeu, pour faire ce travail méticuleux d'écoute des spectateurs, ce travail de remise en ordre de toutes les paroles qui parfois vont et viennent d'un bout à l'autre de la fiction, d'un bout à l'autre de l'intervention, sans ordre, par simple association d'idée de spectateurs.

Le meneur de jeu est au service des paroles des spectateurs. Il butine, il entre en empathie avec eux pour permettre leurs expressions. L’intervenante extérieure peut tenir ce rôle objectif d'écoute, de regard des gestes et de la mise en scène proposée par le public sur scène et dans la salle. Elle peut noter les volontés exprimées à la chaise, qui ne seront pas dites sur scène ou qui seront au contraire développées au-delà des souhaits premiers du spec-acteur.

Ainsi cette « écoutante particulière» porte un regard global sur la séance, elle peut mettre en perspective toutes les paroles et aussi les silences, les bouillonnements d'idées, les langues de bois etc …

Nous travaillons avec Valérie Trouilloux, ancienne travailleuse sociale, thérapeute familiale formée à l’analyse systémique mais aussi dans d’autres techniques telles que l’hypnothérapie.

En fin de séance, avec le meneur de jeu, elle co-anime une remise en ordre de toutes les paroles entendues. Elle propose un sens à ces paroles plurielles, elle soumet ce sens aux spectateurs. Dans cet acte, elle permet aux spectateurs de s'emparer des paroles énoncées et celles non-dites ou effleurées. Les spectateurs eux-mêmes sont en capacité de construire le sens de l'intervention, de produire une intelligence collective et de sortir plus riche de toutes ces paroles et de leur sens.

Par ce moment de « remise en sens » de l'intervention, nous donnons une nouvelle fois la parole aux spectateurs et aux organisateurs pour qu’ils puissent s’emparer ensemble de ce sens et dresser des perspectives. Nous mettons ainsi en place un retour à la réalité plus facile et une ouverture sur l’avenir.

Pour les organisateurs, nous proposons un écrit des paroles des spectateurs. Sorte d'évaluation de la séance, cet écrit est une trace de notre intervention, une mémoire pour tracer des suites et des perspectives possibles.

Gilles Fichez Directeur de la Cie TENFOR THEATRE. Valérie Trouilloux Thérapeute.