TENFOR

La Compagnie TENFOR THEATRE.

Jouer pour avoir le droit de ne pas se taire.

ATELIERS DE THEATRE FORUM

LE THEATRE FORUM : FONDEMENT

La Cie TENFOR THEATRE propose et organise en partenariat avec les secteurs associatif, éducatif, de santé et de citoyenneté, la mise en place de projets spécifiques et originaux sous la forme d’ateliers de théâtre forum et de représentations théâtrales.
En s'appuyant sur plus de vingt ans de recherche et de pratique, Gilles Fichez, directeur de la CIE TENFOR, s'est aujourd'hui spécialisé dans la création de spectacles interactifs ou théâtre forum.

A travers nos ateliers, nous visons à développer auprès du public la notion de "spect-acteur". Par cette notion, nous tendons à définir les territoires de l’auteur, de l'acteur et du spectateur. Nous exerçons nos stagiaires à jouer avec l'autre et non contre l'autre, à conduire une improvisation, à travailler sur les rapports fiction/réalité, les mécanismes du conflit et ses résolutions, les principes de bases de la communication et de la médiation.
Nos stagiaires sont amenés à participer directement et concrètement à la création et la représentation d'un spectacle de théâtre interactif ou théâtre forum (écriture, jeu et improvisation) Ces ateliers s'adressent aussi bien aux professionnels qu'aux bénévoles, jeunes, adolescents et adultes.

OBJECTIF D’UN ATELIER DE THEÂTRE FORUM

spectacle

Dans notre société où tout est affaire de communication, il est urgent de redonner à chacun ses entières capacités d'expression, de création et d'innovation.
Axé sur le travail d'Augusto Boal et s'appuyant sur des expériences avec de nombreux instituts de formation et des publics diversifiés, la CIE TENFOR propose des ateliers dans le cadre de la formation professionnelle mais aussi dans le cadre plus large de la formation sociale des individus et des groupes ou dans une démarche éducative auprès d'adolescents.

Le théâtre interactif est un lieu de dialogue, de questionnement, de paroles, d'essais et d'affirmations. Dans une action de formation cette démarche sera toujours présente. A partir de la réalité du groupe de stagiaires, il s'agit de construire une réflexion collective sur un thème fédérateur, d'élaborer des volontés à transmettre au public, d'imager le réel puis d'écrire une fiction pour prendre du recul.

METHODE : LE THEATRE INTERACTIF OU THEATRE FORUM :

Un lieu d'apprentissage : la création d'un spectacle commence par une remise en confiance, en soi, en l'autre et en ses capacités d'expression (corporelles, gestuelles, orales ou écrites). Cet apprentissage est une première pierre pour créer une solidarité de groupe et une possibilité future d'acceptation du regard de l'autre :

spectacle

Un lieu de création : à partir du vécu des stagiaires, il s'agit d'écrire une fiction pour prendre du recul. Cette fiction appartiendra alors au groupe. La notion d’auteur est présente dans ce travail. Le groupe devient auteur avec toute l’autorité que cela recouvre. Il signe son travail, il en devient responsable.

Un lieu de représentation : la représentation en public est un passage obligé pour tout stagiaire. Loin d'être une épreuve, elle doit être vécue comme un temps de vérification des objectifs (acquisition des capacités à jouer avec l'autre, pris en compte de la confiance en soi, mesure de son implication au sein d'une équipe de création)

Le meneur de jeu / formateur :Il a la charge d'accompagner les stagiaires à devenir des SPECT-ACTEURS. Il est garant des règles du jeu théâtral et conduit le travail d'élaboration des volontés, d'écriture, de répétition. Lors de la représentation, il anime le spectacle. A la fin de la représentation, il prend un temps pour réguler, reparler des improvisations, recadrer avec les stagiaires les objectifs et les volontés du spectacle et de l'action en général.

DEROULEMENT DES ATELIERS

Il faut compter un minimum de dix heures de travail avec un groupe de non-initiés aux pratiques théâtrales.
Le nombre de comédiens formateurs varie en fonction du projet et la demande des participants (en général 2 comédiens pour un groupe de 10 à 15 personnes).

En premier lieu nous développons des jeu-exercices qui amènent les stagiaires à aborder des notions de jeu avec l’autre, de confiance en soi etc...

Pour le théâtre forum, nous agissons de même, mais avec une pièce de théâtre. Cette pièce de théâtre pose un problème. Nous écrivons avec les stagiaires la pièce. Cette première écriture permet aux stagiaires de s’accaparer le sujet, d’élaborer le questionnement, de créer un personnage prenant une partie de la problématique, de travailler sur ses capacités d’improvisation, de répliques ET TOUJOURS DE POUVOIR JOUER AVEC LES AUTRES.

Nous insistons sur la préparation au passage devant public. Nous trouvons plusieurs analogies de ce moment dans le vécu des stagiaires (Examen devant un jury, présentation devant un employeur, mais aussi être bien dans son corps et dans sa tête dans des situations de décisions...)

La représentation devant un public : Nous attachons beaucoup d’importance à ce travail. Il permet de faire le point avec les stagiaires sur des notions comme le stress, la relaxation...

Contenu du spectacle de fin d’atelier : Comme pour un théâtre forum interprété par de comédiens professionnels, ce spectacle est constitué d’images qui se veulent provocatrices et qui doivent avant tout déstabiliser le spectateur, bouleverser ses représentations et ses stéréotypes.

Ni satiriques, ni déformantes, ni sadiques, ni moqueuses, les images créées globalement dans un travail de théâtre forum donnent principalement à réfléchir. Elles sont des images de respect pour se dire, se voir, se lire et se raconter.

Il appartient au public de réagir, d'améliorer la situation. Les stagiaires se doivent d’accueillir les spectateurs pour improviser avec eux, les écouter, répliquer et ainsi mettre en application les acquis de l’atelier.

EVALUATION

Ces ateliers peuvent apparaître comme un pur travail théâtral, mais elles posent aussi :

Nous tentons à tout moment des ateliers et du spectacle de créer un climat d'écoute, d'attention, de découverte des stagiaires puis des spectateurs ENTRE EUX.

Nous favorisons donc la lecture plurielle de tous travaux de toutes images, de toutes situations, nous permettons aux stagiaires et aux spectateurs de s'apprendre les uns les autres. Cette forme de lecture provoque inévitablement le débat, l'analyse et le commentaire.

En associant acteurs et spectateurs, ces ateliers tendent à renforcer les communications, à soulever les bonnes questions et permettent de trouver ensemble des réponses et des ouvertures.